les salles de classe en fin de travaux

Les salles de classe en fin de travaux

Ludovic BRÉANT et son épouse Valérie créent une fondation d’entreprise en 2008.

« Pour agir en toute générosité et en toute solidarité. »


Ludovic Bréant, l’esprit d’un engagement commun et multiple.

 

La création d’une fondation d’entreprise, portée sur des principes de générosité et de solidarité, fut menée par Valérie Bréant qui en devint la présidente-fondatrice. Cet élan vers des actions d’intérêt général a marqué une histoire qui dure encore entre des femmes et des hommes ayant participé ensemble à un projet bâti autour de convictions communes.

Chacun a reçu de l’autre et a apporté ses propres valeurs. Celles-ci, confrontées à une réalité, ont donné du sens à cette démarche, précisent Valérie et Ludovic BREANT tout en ajoutant que l’initiative a été prise suite à une chaîne de contacts, via « la Bergerie du Lac », aboutissant à la rencontre avec Maurice SOME, président de l’association Burkinabè « un Enfant une École ».

L’esprit de cet engagement collectif n’a pas été guidé par une stratégie de communication par le mécénat. L’idée de base était de répondre à une initiative qui présentait trois volets, l’enseignement, l’apprentissage et l’hébergement.

Les logements des enseignants

Les logements des enseignants

Au-delà du financement apporté, Ludovic Bréant insiste sur l’enthousiasme des collaborateurs de l’époque et sur la contribution personnelle de chacun, comme un don de soi.

Convaincu qu’un soutien financier n’était pas suffisant et la seule finalité possible. Un processus d’échanges, de compétences, d’expertises et de conseils à la construction d’une ferme-école avec internat, s’est établi naturellement en éveil à cette solidarité.

Un engagement multiple qui ouvrait sur une implication collective, fédératrice et enrichissante continue de croire Ludovic Bréant.

Un projet d’insertion durable abouti et une satisfaction pour Valérie et Ludovic Bréant.

Du comment améliorer le sort de ses semblables, en l’occurrence d’enfants et d’enseignants, à la réalisation d’une ferme-école avec internat, Valérie et Ludovic Bréant et leurs équipes, au travers de la fondation, ont agi en toute générosité et en toute solidarité pour subvenir aux besoins d’un complexe qui abrite dorénavant 200 élèves pour leurs études et servant aussi de centre de vacances. Sur les 4 hectares de terrain, se sont ajoutés des sanitaires ainsi que des logements pour les enseignants et les gardiens.

L'école est finie la cloche a sonné vive les colonies de vacances

L’école est finie la cloche a sonné vive les colonies de vacances

Les premières tranches terminées de l’ouvrage ne sont que la partie heureuse et visible de cette réussite. Avant, il a fallu trouver l’énergie pour acquérir le terrain, élaborer les plans de construction et réaliser un forage entre autres. Ce dynamisme catalysé par les associations « la Bergerie du Lac » et « un Enfant, une École », cette dernière située à Loumbila (Ouagadougou) au Burkina Faso, présidée et animée par Sâïrbèterfa dit Maurice SOME, permet à des enfants en difficulté de préparer leur avenir.

 

Pour la petite histoire, Maurice SOME, Valérie et Ludovic BRÉANT sont devenus amis, poursuivant ainsi la solidarité par l’amitié.

 

 

Olivier Monat

Septembre 2012

www.bergeriedulac-franceafrique.org

Crédit photo : association « un Enfant une École ».

 

CADEAU DE BIENVENUE

CADEAU DE BIENVENUE

7 étapes pour créer votre entreprise ou votre projet de cœur en toute sérénité. Je vous offre ce guide (format PDF) pour vous permettre d'entreprendre une nouvelle vie pleine de sens.




Informations validées. Le lien de téléchargement de l'eBook vous a été envoyé par e-mail. En cas de problème, n'hésitez pas à prendre contact avec nous (rv page Contact).